Jardin de Montalivet

Rencontre aux jardins de Montalivet à Annonay

Il est 8h, Martine et Romain sont déjà à la tâche, profitant de la fraicheur matinale et du soleil levant sur le quartier des jardins de Montalivet à Annonay en Ardèche.

Martine approche de la retraite et Romain a la trentaine : tous deux ont décidé de mettre en oeuvre un projet de micro-ferme au coeur de la ville.

Sur un terrain de 6000m2, familiale depuis 7 générations, une nouvelle aventure a commencé en 2016, autour du maraîchage, avec la fin de la formation agricole de Romain.

Les jardins de Montalivet, micro-ferme urbaine

Autrefois, le terrain était une sorte de jardin partagé en multicultures dont les surplus étaient vendus aux habitants de la ville. Aujourd’hui, le projet se construit autour du maraîchage mais aussi d’une petite boutique pour la vente directe des produits de la micro-ferme et d’ailleurs (jus de fruits, miel… et quelques livres).

Avec la réhabilation progressive du terrain selon les principes de la permaculture, Martine et Romain souhaitent pouvoir équilibrer les différents éléments de l’écosystème en fonction de l’état du terrain avec des cultures diversifiés.

Petits fruits, arbres fruitiers, plantes aromatiques, micro-élevage avec poules et canards, au fil du temps les perspectives de développement sont variés, après une première phase de désherbage par occultation et d’enrichissement par la pousse d’engrais vert.

Déjà certifié Ecocert, également refuge LPO, avec une association pour structurer le projet, l’exploitation commence progressivement après plusieurs mois de rencontres, formation et une première saison estivale.

Jardins de Montalivet Annonay
Culture en cours et friche en devenir, jardins de Montalivet

Les jardins de Montalivet s’inscrivent dans une démarche de réflexion sur les villes en transition, les terrains vagues urbains, les circuits courts mais aussi sur les liens sociaux entre les générations, entre les habitants de la cité.

Comment réhabiliter les jardins en friche ?
Comment laisser place à la biodiversité et créer de l’emploi ?

A l’image du film Demain, les jardins de Montalivet envisage plusieurs pistes de commercialisation pour un équilibre économique et la réussite du projet :

Vente de panier aux particuliers, vente directe aux restaurants à la recherche de produits frais et locaux, mais aussi des actions potentielles de vulgarisation, de formation et de complémentarité avec d’autres initiatives pour créer un réseau où chacun à sa place.

Les jardins de Montalivet, une belle initiative tournée vers demain au coeur de la ville d’Annonay en Ardèche !

Interview de Romain

Les Réinventeurs sont allées à la rencontre des jardins de Montalivet, dans le cadre d’une émission diffusée sur Radio d’ici, la nature en ville à Annonay.

Romain, co-acteurs des jardins, évoque le projet, les cultures en place, la ville d’Annonay, l’agriculture urbaine… (à 20′) :

Vous avez dit micro-agriculture ?

La micro-agriculture, ce sont des techniques qui s’articulent avec :

  • Des cultures plus denses que ce qui se pratique d’ordinaire (semis et plantation).
  • L’association de différentes espèces de plantes sur un même espace de culture (création de micro-climats) et dans le temps (selon les rythmes des plantes et des saisons)
  • La matière organique est considérée comme un facteur principal favorisant la fertilité du sol et la création d’humus.
  • Le non retournement des horizons du sol : travail sur planches et buttes permanentes. Ceci permet de générer et maintenir une structure de sol optimale.

extrait du site des jardins de Montalivet

Annonay-Rhône Web+